L’Homme-objet

J’ai lu un article intitulé Illusion de pouvoir par la nudité au cinéma qui évoque et dénonce la nudité au cinéma, tant la femme est objectivisée afin de devenir sujet des fantasmes des hommes.

Il est vrai que l’on a tendance à « sexualiser » les femmes au cinéma, notamment je pense dans le cinéma américain. Il n’y a pas forcément vraiment de nudité, mais on a tendance à mettre en valeur les atouts féminins pour plaire au public masculin.
Toutefois, je pense que ce phénomène d’objectivisation des femmes se retrouve également chez les hommes, dans le milieu du cinéma mais pas seulement.

Par exemple dans les gros films américains, on a tendance à mettre en vedette des adolescents au physique avantageux, plaisant pour le public féminin. C’est le choix qui a été fait par exemple pour The Amazing Spider-Man, où l’acteur choisi, Andrew Garfield, contraste complètement avec l’acteur qui avait été choisi dans les premiers films Spider-Man, Toby Maguire.
Les producteurs ont en effet choisi de prendre un acteur au physique avantageux, laissant de côté l’aspect « looser » de l’ancien Spider-Man pour laisser place à un personnage plus sûr de lui et plus « beau gosse ».
Dans le film 50 Nuances de Grey par exemple, l’acteur qui a été choisi, Jamie Dornan, est mannequin, ce qui traduit bien cette volonté de prendre avant tout des acteurs qui plaisent au public féminin. Et d’ailleurs, on voit souvent l’acteur torse nu pendant le film.

Dans le milieu musical aussi, on produit beaucoup d’artistes qui ont pour atout principal leur physique plaisant, plus que leur musique. Je pense par exemple aux jeunes chanteurs comme Justin Bieber, Austin Mahone, ou encore aux boys band comme One Direction.
En Corée du Sud, un style de musique appelé K-Pop est très répandu, et on produit énormément de Boys Band aux chorégraphies et aux capacités vocales extrêmement maitrisés, voici un exemple parmi tant d’autres (et il y en a vraiment une infinité, c’est un style qui marche très bien, la K-Pop étant la seule musique capable de rivaliser avec les grosses productions américaines):

Là encore, on voit que les chanteurs ne sont pas choisis au hasard.
Et la production est très minutieuse, on le voit tant dans la qualité de la vidéo que dans la maîtrise des chorégraphies.
D’ailleurs, certains producteurs de K-Pop sont assez impitoyables dans leur façon de traiter leurs artistes.
Ces artistes deviennent en fait des produits, des objets faits pour plaire à un maximum de monde (et surtout à un public féminin).

 

(Article en cours d’écriture)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s