Un blog, pour quoi faire?

Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog!

Aujourd’hui, nous vivons dans un monde où l’information est quasiment inévitable.
Que ce soit à la télévision, sur internet, par la presse ou encore par le simple bouche-à-oreille, l’information parvient à nous, que nous le souhaitions ou pas. Il est très difficile, voir impossible d’y échapper.
On peut prétendre ne plus être confronté aux médias en faisant le choix de ne plus regarder la télévision par exemple, ou de ne plus lire les journaux, etc.
Mais l’information se transmet partout, où que vous soyez, virtuellement ou réellement.

Information ou désinformation?

Soyons clair, il ne s’agit pas pour moi de critiquer l’information en tant que telle.
Les questions à se poser sont:

  • Qui diffuse cette information?
  • Quelles sont les sources?
  • Quelles sont les informations que l’on omet, parfois volontairement, de nous transmettre?
  • Quelle message, quelles idées souhaite t-on nous transmettre, et pour quelles raisons?

Il existe une mode qui se propage de plus en plus, chez les jeunes de ma génération principalement, qui consiste à dénigrer et à ne plus regarder la télévision.
La télévision, et principalement les chaînes d’information, bénéficient d’une image de plus en plus négative dans notre société.

Est-ce à juste titre?

On peut en débattre longuement, et on peut facilement trouver de nombreuses critiques de la télévision, avec plus ou moins d’arguments.
Je vais simplement dire que selon moi, le phénomène de la télévision est remplacé chez les jeunes par celui de l’internet. On passe de nos jours bien plus de temps devant un écran d’ordinateur que devant un écran de télévision. Est-ce mieux pour autant?

J’ai bien sûr mon avis sur la question, mais je garde un peu de réserve pour la suite!

Télévision VS Internet

Alors oui, il m’arrive de regarder la télévision, je ne le cache pas.
A l’heure du repas, à table, mes parents regardent toujours la télévision.
Automatiquement, j’y suis donc confronté, je ne peux m’empêcher de regarder.

Et parfois, je me surprends à éprouver un intérêt, voir un certain divertissement à découvrir chaque jour les actualités, les faits divers que nous vendent les journaux télévisés.

Les JT sont faits pour attirer un maximum de téléspectateurs, leur format simple et divertissant n’est pas le fruit du hasard.
On ne cherche pas à nous faire réfléchir, mais juste à nous garder attentifs, réceptifs.

Et dans un sens, en mangeant, je ne cherche pas spécialement à réfléchir.
Si j’ai envie de réfléchir, je sais que ce n’est pas la télévision qui me le permettra. En tout cas, pas les journaux télévisés des premières chaînes.

—–

Je vais être honnête, je lis très peu la presse écrite. Je comprends tout à fait les personnes qui le font, notamment les adultes et les personnes âgées qui sont habitués à lire les journaux depuis leur enfance.
Je sais que je devrais lire plus, mais j’ai grandi avec des écrans autour de moi, et mon premier réflexe pour m’informer est donc de consulter l’information en ligne, sur internet.

Ce qu’il y a de merveilleux, selon moi, avec internet, c’est que l’on est libre de s’informer sur les sujets que l’on veut, mais on peut en plus choisir la manière dont on est informé.

En effets, on peut trouver différentes sources d’informations sur internet:

  • Les sites webs d’actualité en ligne, comme lefigaro.fr par exemple.
  • Les vidéos amateurs disponibles sur des plateformes telles que Youtube par exemple.
  • Les réseaux sociaux, comme Facebook.

Personnellement, je suis amené à utiliser ces trois ressources pour trouver l’information.
Quelle que soit la méthode de renseignement privilégiée, il faut toujours se méfier de la source. C’est à dire, ne consulter que des sites d’informations fiables, ne pas croire aveuglément tout ce que l’on nous dit dans des vidéos amateurs, et toujours se méfier de ce que peuvent dire nos « amis » sur les réseaux sociaux.

Je dirais que de manière générale, internet est un moyen de renseignement plus intéressant que la télévision, à condition de garder un esprit critique sur tout ce que l’on peut y trouver.

Là où les chaînes de télévision choisissent volontairement de ne diffuser que les informations qui les arrange pour maintenir la population calme et réceptive, internet peut quand à lui véhiculer de fausses informations inventées de toutes pièces, ce qui est selon moi nettement plus néfaste.

Conclusion

Pour conclure, je privilégie internet comme moyen de renseignement, mais je ne crache pas pour autant sur la télévision.
Quelle que soit notre façon de faire, il s’agit toujours de garder un sens critique et de se poser les bonnes questions (que j’ai cité plus haut).

Il y a énormément de choses à dire, de débats que l’on pourrait avoir sur le sujet, mais j’ai ici tenté de présenter, sans trop m’étaler, une ébauche sur ma manière de percevoir les médias dans notre société.

Si vous êtes d’accord, ou non, avec mon point de vue, n’hésitez pas à vous exprimer dans un commentaire, je suis tout à fait ouvert à la discussion!

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s